Quelques centimètres en moins, une circonférence trop petite et, la nature fait de vous un homme complexé.

Pourquoi vous  gâcher la vie alors que des remèdes existent pour agrandir ou/et épaissir votre pénis ?

Probablement l’un des plus difficiles à supporter, le complexe du pénis trop petit ou trop fin peut intervenir dès l’enfance lorsqu’on commence à le comparer aux autres.

Qualifiée de « complexe du vestiaire », la dysmorphophobie génitale peut, dans certains cas, virer au cauchemar en inhibant fortement l’individu concerné.

Pour éviter d’en arriver là, et lorsqu’il est médicalement avéré qu’il s’agit bien de ce syndrome et non d’une impression subjective, deux solutions : médicale ou chirurgicale.

Pénoplastie médicale : une solution instantanée

Si l’idée d’entrer dans le cabinet médical d’un médecin esthétique complexé, et d’en ressortir une heure plus tard radieux vous tente : la pénoplastie est faite pour vous.

Rapide, indolore et réversible cette technique consiste à injecter de l’acide hyaluronique dans la verge pour l’allonger ou/et l’épaissir.

Réalisée sous anesthésie locale, la pénoplastie médicale se traduit par une véritable sculpture de cette partie intime du corps.

Agrandissement, élargissement : cette technique offre des résultats immédiats et spectaculaires visibles sur les photos avant/après.

Sans éviction sociale, les séances d’injection d’acide hyaluronique peuvent être réitérées selon le cas, à des rythmes variés pour un résultat durable : 2 à 3 cm de longueur et/ou  3 à 4 cm de circonférence.

Lipofilling : épaissir harmonieusement

Une verge au repos mesure en moyenne de 9 à 13 centimètres de long  et de 7 à 11 centimètres de circonférence.

Si tel n’est pas le cas, le lipofilling peut être une solution.

Le principe consiste à prélever de la graisse (cuisses, abdomen, fesses..) avec une canule pour la transférer dans toute la verge et le gland afin d’obtenir un épaississement harmonieux.

Comptez jusqu’à trois séances pour obtenir le résultat souhaité.

Si besoin, l’allongement du pénis peut être réalisé dans la même séance par pénoplastie médicale.

Phalloplastie : couper pour augmenter

Définitive, la phalloplastie d’allongement consiste à sectionner de façon partielle le ligament suspenseur reliant la verge au pubis. En libérant les corps caverneux de l’os du pubis, le pénis ainsi extériorisé, peut présenter un allongement de 2 à 5 cm.

Réalisée sous anesthésie locale ou générale, la phalloplastie d’allongement nécessite une semaine de repos.

12 mois après l’intervention, le gain en longueur est d’environ 2,7 cm au repos.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur les tarifs de la pénoplastie médicale !

Bing